Commentaires récents

    L’hypnose

    By Florence 2 années agoNo Comments
    Home  /  Hypnose  /  L’hypnose
    Milton-Erickson

    Il existe 4 types d’hypnose !

    L’hypnose classique

    C’est la plus ancienne forme d’hypnose (1740). Elle est connue du grand public car elle est utilisée dans les spectacles mais aussi lors d’interventions médicales. C’est une hypnose très directive et dominante. Contrairement à ce qu’il semble, lorsqu’elle est utilisée en spectacle cela nécessite que l’hypnotiseur identifie au préalable les spectateurs (environ 8%) qui entrent très facilement en transe. L’hypnotiseur demande au publique de participer à quelques jeux et identifie de cette manière les personnes qui répondront le mieux à ses ordres une fois en transe, sur scène. Parmi les exercices on retrouve souvent les doigts collés que les personnes n’arrivent plus à séparer de manière volontaire, la chute en avant ou en arrière.

    L’inconscient veillant sur la personne, personne ne pourra lui faire faire ce qu’elle ne souhaite pas. Les personnes qui vont sur scène ont envie de participer et se prêtent au jeu, souvent loufoque, de l’hypnologue. Si une demande est contraire à leurs valeurs (simuler que l’on ‘tue quelqu’un’), l’inconscient de la personne attendra la directive suivante.

    L’hypnose Éricksonienne

     

    Milton-EricksonMilton Érickson (1901 – 1980) a mis a profit les années durant lesquelles la polio l’a cloué dans un fauteuil pour étudier le langage non verbal et développer son intuition. Il est ensuite devenu psychiatre et a développé une thérapie brève et très directive basée sur l’hypnose pour venir en aide à ses patients. Devant ses résultats surprenants, les fondateurs de la Programmation Neurolinguistique (PNL) l’ont modélisé. Ceci a permis de découvrir comment il saturait le conscient avec un langage non spécifique, capturait l’attention de ses clients avec des anecdotes ou métaphores et passait discrètement des messages à l’inconscient. Le but de ses interventions était exclusivement thérapeutique.

    La nouvelle hypnose

    La nouvelle hypnose est surtout utilisée pour la croissance personnelle et la gestion de la douleur (lors d’opérations ne touchant pas des organes). Ce type d’hypnose reprend les principes élaborés par Milton Érickson ainsi que des techniques de PNL. C’est l’hypnose le plus couramment utilisée de nos jours car elle est moins directive et vise à utiliser les ressources que la personne a – consciemment ou inconsciemment – en elle pour l’aider à changer des comportements, à améliorer certaines habiletés, contrôler la douleur ou vaincre des peurs.

    La personne est en transe comme dans les 2 types précédant et n’a pas besoin de se souvenir de ce qui a été dit durant la séance. L’hypnologue dirige la séance et lorsqu’il pose des questions, il s’adresse directement à l’inconscient du client.

    L’hypnose humaniste

    Ce dernier type d’hypnose est le plus récent (Olivier Lockert et Patricia D’angeli – 2000) et est très différent des 3 autres de par le fait que l’hypnotiseur guide la personne vers une augmentation de conscience, comme lors d’une méditation dirigée. La personne va converser avec l’hypnologue pour l’informer de son ressenti et sera guidé au lieu d’être dirigé.

    La transe va stimuler les sens de la personne et l’amener à prendre conscience de plus de choses, comme s’il s’agissait d’un rêve éveiller. Le but est de travailler avec les symboles donnés par l’inconscient et la Conscience de la personne.

    L’hypnose humaniste se base sur le langage symbolique. La personne exprimera sous forme de symbole ce qui la dérange ou ce qu’elle veut changer et jouera avec le symbole ou l’archétype. Freud et Jung pensaient qu’il ne pouvait pas y avoir vraiment de travail au niveau psychologique sans l’usage de symboles car c’est le langage privilégier par l’inconscient.

    La Technique Symbolique Avancée (TSA) permet de réconforter l’inconscient en faisant vivre de manière intense des rencontres avec des personnages symboliques comme l’enfant, le masculin et le féminin intérieurs blessés. La personne les découvre tel que son inconscient veut les lui faire paraître et leur apporte – en imagination – les soins dont ils ont besoin et un cadre de vie idéal. Comme l’inconscient ne fait pas la différence entre une situation vécue et une situation imaginée avec une grande intensité, il mémorise ce qui a été vécu durant la transe.

    J’espère que cette aperçu vous aura donné le goût d’essayer l’une de ces méthodes. À EFT-Québec j’utilise la nouvelle hypnose et l’hypnose humaniste. Au plaisir!

    Category:
      Hypnose
    this post was shared 0 times
     000
    About

     Florence

      (25 articles)

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.