La logique neurosymbolique

By Florence 2 années ago
Home  /  Synergologie  /  La logique neurosymbolique

La logique neurosymbolique

Analyse de Florence Dalmau et Dr Michel Gauthier

Christophe André est l’un des chefs de file des thérapies comportementales et cognitives en France, et a été l’un des premiers à introduire l’usage de la méditation en psychothérapie. Il est psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne (Paris) et ce vidéo

La logique gestuelle neurosymbolique est étroitement liée à la notion de temps (diachronique) et aux valeurs (dimension socioaffective).

Le dimension diachronique

Christophe André est l’un des premiers protagonistes mondiaux de l’utilisation de la méditation, dans le domaine de la santé mentale. Lorsqu’il évoquera par exemple les différentes approches qu’il a utilisées, il les énumère dans leur ordre d’apparition. Ici, il met l’accent sur la relation au temps.

Certains de ses gestes présentent une séquence diachronique (le passé est à gauche et le futur est à droite). Cette logique gestuelle suit le sens de l’écriture, nous écrivons de gauche à droite. Un Araméen aurait indiqué les plus anciennes sur sa droite et les plus récentes sur sa gauche. C’est l’un des seuls mouvements qui tient compte du sens de l’écriture.

La dimension diachronique est illustrée dans l’extrait de vidéo, lorsque le conférencier parle de :

  • la progression des symptômes de la maladie : « stress – anxiété – dépression » (à 0’13)
  • l’ordre dans lequel les différentes approches qu’il utilise, sont apparues (à 0’25) : les plus anciennes sont placées proche de lui et sur sa gauche jusqu’à placer les plus récentes sur sa droite.

La dimension socioaffective

Le fait d’effectuer des gestes proches de son corps montre à quel point il est impliqué dans son travail. Ses gestes, faits avec simplicité et fluidité, montrent un homme incarné dans sa connaissance et l’occurrence corporelle dont sa gestuelle fait foi.

La dimension socioaffective est illustrée dans l’extrait de vidéo, lorsque le conférencier parle de :

  • du tempérament des gens : Joyeux ou grincheux, Optimiste ou pessimiste (à 0’57)
  • de nier la réalité, essayer de se concentrer sur ce qui va bien ne veut pas dire que l’on refuse de voir ce qui va mal (à 1’06, 1’10 et 1’15)
Category:
  Synergologie
this post was shared 0 times
 000
About

 Florence

  (29 articles)